Lorient, le 16 décembre 2020

Chers amis,

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que ce deuxième semestre a été aussi calamiteux pour notre association que le premier.

Toute l’activité prévue a été remise en cause. L’exposition que nous présentons habituellement dans l’ancien bunker de l’amiral Dönitz, à l’occasion des journées du Patrimoine, a été annulée l’amirauté restant fermée au public.

La Flore, restée ouverte, s’en est bien tirée. Il y a eu environ 500 visiteurs répartis sur le week-end. Au cours de ces journées du Patrimoine et en complément des visites habituelles nous avons présenté à coté du sous-marin quelques pièces de nos collections et répondu aux nombreuses questions des visiteurs. De plus l’équipe de la Flore avait programmé des animations à destination des enfants qui ont eu un succès certain.

La veille, au cours d’un mini cocktail (covid oblige), on a fêté en petit comité les dix ans d’ouverture au public de la Flore. Hélas on était très loin des festivités prévues en mai pour célébrer cet événement. Malheureusement nous n’avons pas eu choix. Seuls les élus, les responsables du musée, les autorités militaires régionales et locales ainsi que quelques membres du MESMAT ont eu le privilège de fêter cet événement.

Quelques jours auparavant notre ami et photographe émérite Stéfane France avait dédicacé son ouvrage consacré aux membres du MESMAT habitués de nos matinées de travail du mardi matin. Ces photos remarquables (Tirage argentique en noir et blanc) ont fait l’objet d’une exposition dans le musée de la Flore. Ce livre associe photos et, grâce à un QR code, nombreuses interviews des membres du MESMAT… Une idée de cadeau original. (stefanefrance orange.fr).

Autre événement qui nous concerne : une exposition sur les sous-marins s’est tenue à Guérigny (58). Dans cette ville se trouvaient les forges qui fournissaient à la marine des ancres et chaînes diverses. Les responsables, dont notre ami Jean Rousseau, avaient sollicité notre concours pour la réalisation de cette exposition. Nous leur avons prêté divers matériels de sous marins ainsi que bon nombre de documents pour alimenter cette exposition prévue beaucoup plus tôt et reportée en septembre pour les raisons que vous savez. Malgré les contraintes sanitaires, elle a connu un succès mérité.

 

National Géographic

Juste avant le deuxième confinement une équipe de cinéastes est venue sur la Flore tourner des séquences pour le compte de la chaîne « National Géographic » afin d’illustrer une fiction relatant la tragédie de la Minerve. J’ai assisté au tournage. Malheureusement j’ai des doutes quant au résultat (Tenues farfelues, incohérences dans les reconstitutions à bord etc.). Malgré mes interventions il n’a pratiquement pas été possible de modifier ce qui était déjà prévu. On jugera à la sortie de ce film prévue vers mars 2021.

En ce qui concerne notre association. Les événements nous contraignent à rester fermé par précaution au moins jusqu’au mois de Janvier 2021. Nous allons étudier avec les responsables du musée le problème de l’entretien courant de la Flore prévu normalement durant la fermeture annuelle de janvier. Pour l’instant le musée reste fermé en attendant d’éventuelles nouvelles directives. Durant la courte période de réouverture nous avons continué à travailler sur les matériels à restaurer avec, bien sûr, le respect des précautions sanitaires.

Au cours du cocktail des 10 ans de la Flore nous avons discuté avec les nouveaux élus du transfert de l’étrave du Marsouin. Notre idée première de la positionner à proximité de la Flore a été évoquée et entendue très favorablement par la nouvelle équipe municipale qui a demandé une nouvelle étude en ce sens. En conséquence son transfert vers l’entrée de la BSM est suspendu provisoirement en attendant le résultat de cette nouvelle étude.

Autre problème consécutif de cette crise sanitaire : notre assemblée générale de 2021. Actuellement il est impossible de prévoir quand et comment elle pourra se dérouler. Dès que possible je vous informerai de ce qui sera décidé en fonction de l’évolution de la situation. En attendant la suite des événements soyez prudents.

Bonne année à tous ainsi qu’à vos proches.

Michel Scarpellini, président